Adrien Bordrez – Guide Officiel Grec

10 jours de découvertes en Grèce

10 jours de découvertes en Grèce

10 jours de découvertes en Grèce

10 JOURS EN GRECE

« L’or des Macédoniens et les plages dorées de la Chalcidique »

Intérêt : Plages, histoire et musées, beauté naturelle, randonné, gastronomie, vie nocturne.

Il s’agit du plan idéal pour combiner plage et montagne, nature et vie urbaine,  c’est un circuit qui garantie les contrastes et de satisfaire tous les goûts.

Ne pas rater:

  • Musées (archéologique de Thessaloniki, de la Tour blanche, de Vergina) ou vous y verrez tous les trésors inestimables retrouvés dans les tombeaux des successeurs d’Alexandre le Grand .
  • Les plages de rêves de la Chalcidique (animées ou sauvages) surtout celles de la deuxième péninsule (Sithonia)
  • Les bons restos et tavernes
  • La vieille ville de Thessaloniki (Ano poli), la vie nocturne dans la ville moderne.
  • L’Olympe pour la randonnée et la beauté naturelle, en partant de Litochoro on passe par le canyon de Enipeas (chutte d’eau impressionante) .Logement de rêves dans le village de Palios Pantaleimonas le « Agnanti ».

A éviter, inconvénients :

La circulation dans la ville de Thessaloniki

La multitude de Slaves et Russes sur certaines plages (première péninsule de Chalcidique et les plus populaires au pied de l’Olympe)

 

«Le Jardin des dieux et les îles oubliées »

Intérêt : Beauté naturelle, gastronomie, calme et tranquillité, plages superbes, îles pittoresques et vertes.

Il s’agit du programme idéal pour se ressourcer et se reposer tout en découvrant, loin de la vie urbaine et de ces tribulations. C’est la nature qui vous conquerra, le Pélion de l’antiquité à nos jours continue d’impressionner  tous les visiteurs grâce a ses denses forets ou des sentiers vous invitent à la découverte, avec des panoramas à couper le souffle dans chaque village perché comme autant de nids d’aigle. Les îles vous offriront plages, tranquillité et isolation, comme autant de petits mondes à part.

Ne pas rater :

  • Le Pélion en dessus de la ville de Volos s’appelle aussi le « le balcon de l’Egée », intégralement à visiter, en faire le tour complet: recouvert de denses forets irrigués de torrents, cette contrée était jadis considérée comme le pays des centaures. Villages traditionnels, tavernes , promenades et plage.
  • Promenade en soirée sur les quai de Volos
  • Les Sporades: Skiathos la touristique, Skopelos l’ile du vin et des forets et des superbes plages,  Alonissos  parc maritime et Skyros étant les plus éloignées  sont aussi les plus charmantes et authentiques, comme dans une autre époque.
  • A 2h de route il y a aussi les Météores, fameux site des monastères perchés, à faire ou éviter en fonction des températures qui risquent d’être insupportables en Juin.

A éviter, inconvénients :

Les routes du Pélion sont particulièrement sinueuses, il vaut mieux ne pas avoir le vertige, surtout le chauffeur …Les transports pour les îles vous imposeront de faire le choix. Et aussi Skiathos qui me semble est bondée de touristes Allemands depuis les années 80

 

« La Grèce classique »

Intérêt : musées et sites de l’antiquité, découverte du Péloponnèse.

Il s’agit du voyage dont rêvent tous les amateurs d’antiquité, en passant pas les grands musées d’Athènes et son acropole, mais aussi par des villes entières retrouvées 2000ans plus tard.

Ne pas rater :

  • Musées de la capitale, impossible de tout faire en une journée…dans l’ordre d’importance : de l’Acropole, musée national, Benaki, Cycladique .
  • Sites de la capitale: l’Acropole, couché de soleil sur le Philopappou ou le Pnyx, l’Agora.
  • Quartier de Plaka et Anafiotika à Athènes
  • Dans le Péloponnèse: Epidaure et son théatre, Nauplie ville inchangé depuis le 19ème, Monemvasia (le mont St Michel version Byzantine), Mystras, Gytheio, les Grottes du Diros, ancienne Messène, temple d’Appolon Epicurien à Vasses, Olympie et son stade berceau des jeux homonymes.
  • Kalamata est un bon choix pour loger comme Nauplie et ses proximités (Tolos pour plages et nature).

A éviter, inconvénients :

Les pics pockets d’Athènes, les températures en ville, les mauvais restos à Athènes. Les routes du Péloponnèse sont elles aussi pittoresques et la conduite aussi…

 

« Les 12 îles du Sud »

Intérêt : Iles, plages , monastères, diversité.

Nombreuses îles à voir, toutes différentes, plages, proximité des transports.  Il s’agit des vacances plutôt far niente mais dans plein d’endroits différents, c’est l’initiation au rythme insulaire.

Ne pas rater

  • Rhodes et sa ville médiévale
  • Patmos et son monastère ainsi qu’une soirée au moins dans la cosmopolite Chora.
  • Kos et les plages de la partie Sud Ouest, ainsi que le village byzantin couronné de sa forteresse à Palio Pyli .
  • Karpathos la sauvage, et son village traditionnel de Olympos.
  • Lipsi et la simplicité du charme avec
  • Nisyros et son imposant volcan et ses villages perchés (Nikia et Emborios)
  • Tilos parc naturel, une île comme privée.

A éviter, inconvénients :

Le vent peut être fastidieux mais il suffit de choisir bien les plages protégées, peut être trop de monde sur les îles de Patmos, Lipsi, Rhodes et Kos. Quelques mauvaises tavernes et restos à éviter.

« Un cercle au milieu de l’Egée »

Intérêt : Plages, vie mondaine, cadre agréable, découverte, antiquité.

Les Cyclades n’ont pas besoin de présentation, elles garantissent ce que tout le monde attend de vacances en Grèce: le soleil, la mer et les maisons blanches aux fenêtres bleues.  Mais il n’y a pas que ça, multitude de produits locaux et de traditions, bons vins et liqueurs, fromages et poissons salés réputés dans toute l’               Egée.

Ne pas rater :

  • Naxos pour son couché de soleil à la Portara, sa ville médiévale, et ses grandes dimensions.
  • Paros et Antiparos, c’est celles là qui sont en vogue et pas seulement Santorin et Myconos.
  • Iraklia, Skinoussa et Donoussa et Koufonissia, plages de rêves, les petites Cyclades sont devenues le repères des romantique à la recherche de petits paradis sauvages
  • Amorgos site de tournage du grand bleu, superbes paysages, randonnées, plages, mais vraiment différente des autres Cyclades.

 

A éviter, inconvénients :

Evidemment dans les Cyclades trouver de la tranquillité n’est pas garantie, c’est pourquoi Santorin figure dans ma liste à éviter ainsi que Mykonos, pour le people et les prix excessifs. Santorin reste une île à visiter mais plutôt hors saison, nombreuse choses à faire et y voir, consultez la carte détaillée sur mon site.

 

Conseils pour reconnaitre une bonne taverne :

  • Regardez un peu les clients, s’il n’y a pas un seul local mais que des touristes c’est déjà mauvais signe.
  • Le pain sur les tables, si c’est du tout blanc plastoc mauvais signe aussi, un bon pain signifie un restaurateur qui respecte ces clients.
  • Même chose pour les frites qui garnissent tout les plats principaux, si elles sont industrielles voilà déjà 3 bonnes raisons pour ne pas s’assoir à la taverne. Une taverne correcte qui investie dans la qualité (et non pas l’emplacement ou la déco) sert des frites maison, coupées à la main. Si c’est pour manger des frites surgelées autant aller manger un Gyros pour trois fois moins cher que la taverne !

 

 

Laisser un commentaire